Vendredi 25 juin 5 25 /06 /Juin 18:27

L'AssommoirGervaise Macquart vient d'être quittée par Lantier, un homme paresseux et infidèle, avec lequel elle a vécu plusieurs années, et dont elle a eu deux enfants, Claude et Etienne. Pour survivre, la jeune femme doit reprendre le métier de blanchisseuse, qu'elle exerçait avant de s'établir à Paris. Travailleuse, elle reçoit les visites d'un voisin, Coupeau, un ouvrier-zingueur avec lequel elle finit par se marier. Une fille naît: Nana. Tout entière à son rêve d'épargne courageuse et de travail, Gervaise projette de s'établir à son compte en ouvrant une blanchisserie...


Voici un roman, je ne sais au juste pourquoi, que je me suis pendant longtemps interdit de lire. Et c'était évidemment stupide! Il y a bien sûr l'histoire de l'alcoolisme, dont je redoutais la mise en scène complaisante ou trop démonstrative - ce dont Zola a su se garder dans une certaine mesure. Et ce que je savais de la langue que l'écrivain naturaliste invente pour ce roman, mais qui restait pour moi une proposition théorique.


Or L'Assommoir, en effet, est d'abord une formidable "machine" linguistique. En donnant à lire le monde depuis l'intérieur du langage du monde ouvrier, Zola non seulement libère l'expression romanesque des conventions académiques, contribuant à rapprocher la représentation littéraire de la réalité sociale qu'elle décrit, mais surtout, ce qui pour nous aujourd'hui est une banalité, il tend à montrer le rôle joué par les perceptions et les représentations résultant des positions sociales dans les conflits minant la cohérence d'une société. La "noce" qui entraîne les invités de Gervaise et Coupeau à leur mariage jusqu'aux salles du Louvre où ils passent ébahis devant des toiles qui racontent, sans qu'ils s'en doutent, leur propre destin (naufrage et fêtes) est de ce point de vue l'une des plus grandes réussites de l'écriture romanesque moderne.


Mais si le schéma de L'Assommoir - grandeur et décadence - est celui de bien des romans de Zola, l'auteur sait donner ici à ce motif un développement qu'on ne trouve pas dans d'autres oeuvres, où la fin est pour ainsi dire déjà contenue dans le début. Il y a un moment en effet dans L'Assommoir où Zola nous fait toucher quelque chose du rêve ouvrier: le mariage de Gervaise avec Coupeau, travailleur sobre et honnête, le projet de blanchisserie font mesurer le rêve de bonheur et d'émancipation que porte en lui le travail ouvrier. Mais c'est un rêve sans issue. L'impasse sociale que le monde du Second Empire présente devant toutes les initiatives du monde ouvrier est la véritable affaire de ce roman de l'alcoolisme. La vraisemblance d'ailleurs n'est pas ce qui intéresse Zola. Comment expliquer que Coupeau "plonge", après son accident, dans l'alcoolisme; et à son tour Gervaise? Il y a bien sûr les raisons généalogiques (l'hérédité de Coupeau et Gervaise); la logique souterraine des motivations psychologiques (Coupeau qui, voyant passer, Nana, sa fille, tombe littéralement du toit) ou mêmes certains motifs symboliques (l'alambic, véritable "machine" à alcool exerçant sa fascination terrifiante, qui est une sorte de pendant gothique de l'imaginaire thermodynamique dominant le cycle des Rougon-Macquart). Mais Zola, qui n'est pas avare d'habitude, lorsqu'il s'agit de souligner les procédés, se montre très discret ici, comme si la question qui l'intéressait vraiment était celle non de l'origine de l'alcoolisme, mais de ce qu'il signifie (à la fois sur le plan social et symbolique): une forme de réponse justement à l'impasse de la vie ouvrière qui est aussi la principale cause de son échec.


Bref, L'Assommoir est dominé par la tragédie. La tragédie d'un monde, dont Zola explore les multiples facettes: l'alcool qui tombe dessus quand bien même on a veillé à s'en tenir éloigné, le martyr des enfants Bijard, la dissolution des liens sociaux et familiaux, leur substitution par des formes de camaraderie canaille et la décadence des sentiments moraux. Certains lecteurs enfermés dans leur bonne conscience bourgeoise ont cru pouvoir y lire à l'époque un portrait-charge contre le monde ouvrier... ils n'allaient pas tarder à déchanter, avec Nana, et voir se refermer sur eux le redoutable piège littéraire et social ouvert par Zola dans ce formidable Assommoir.

 


Les Rougon-Macquart: n°7

 

 

Emile Zola, L'Assommoir. Edition électronique (lien: ici).


Par Cléanthe - Publié dans : Littérature française et francophone
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil

Mes billets

 

Littérature

 

Johanna ADORJAN: Un amour exclusif

 

Hans Christian ANDERSEN: Contes racontés pour des enfants, 1835-1842

Ivo ANDRIC: La Chronique de Travnik

Achim von ARNIM: Isabelle d'Egypte

 

Jane AUSTEN: Lady Susan


Honoré de BALZAC: Le Curé de Tours

 

Honoré de BALZAC: Les Chouans

 

Honoré de Balzac: Pierrette

 

Dominique BARBERIS: Beau Rivage


John BARTH: Le Courtier en tabac

 

Sybille BEDFORD: Un Héritage

 

Caroline BLACKWOOD: Granny Webster


Jacques BONNET: Des bibliothèques pleines de fantômes

Charlotte BRONTË: Jane Eyre

 

Georg BÜCHNER: La Mort de Danton


Jacques CAZOTTE: Le Diable amoureux

 

Javier CERCAS: Anatomie d'un instant

 

Javier CERCAS: Les soldats de Salamine


CHATEAUBRIAND: Mémoires d'outre-tombe, livres I à XII (partie 1)

 

William Wilkie COLLINS: L'Hôtel hanté

 

Wilkie COLLINS: La Dame en blanc

 

Joseph CONRAD: Au coeur des ténèbres


Jacques DUBOIS: Les romanciers du réel


Alexandre DUMAS: Amaury


Alexandre DUMAS: Pauline

Alexandre DUMAS: Olympe de Clèves

Alexandre DUMAS: Joseph Balsamo (Mémoires d'un médecin, I)


Alexandre DUMAS: Le Collier de la reine

 

Alexandre Dumas: Le Château d'Eppstein


Alexandre DUMAS: Le Chevalier de Maison-Rouge

 

Alexandre DUMAS: Les Trois Mousquetaires

 

Annie ERNAUX: Les Années

 

Annie ERNAUX: Les Armoires vides


Andrea FAZIOLI: Chi muore si rivede

 

Jérôme FERRARI: Dans le secret

 

Jérôme FERRARI: Le sermon sur la chute de Rome

 

Georges FEYDEAU: Le Dindon


Jasper FFORDE: L'affaire Jane Eyre

 

E.M.FORSTER: Avec vue sur l'Arno


Carlos FUENTES, L'instinct d'Inez

Jean GIONO: Le Déserteur

 

GOETHE: Les Affinités électives

 

Kenneth GRAHAME: Le Vent dans les saules

 

Günter GRASS: En crabe


Graham GREENE: Rocher de Brighton

 

Graham GREENE: La saison des pluies


Jacob et Wilhelm GRIMM: Contes pour les enfants et la maison


Jens Christian GRØNDAHL: Piazza Bucarest

 

Thomas HARDY: Les Forestiers

 

James HILTON: Les Horizons perdus


Henry JAMES: Confiance

Henry JAMES: Histoire singulière de quelques vieux habits

Henry JAMES: Une tragédie de l'erreur

Henry JAMES: Histoire d'une année

 

Henry JAMES: Les Européens

Henry JAMES: Un peintre paysagiste

Henry JAMES: Un jour de rêve

Henry JAMES: Mon ami Bingham

Henry JAMES: Pauvre Richard

 

Henry JAMES: Washington Square


Henry JAMES: L'Histoire d'un chef-d'oeuvre 


Alexander KENT: A rude école (Bolitho 1)


Alexander KENT: Le Feu de l'action (Bolitho 2)

 

Milan KUNDERA: La Plaisanterie

 

Jacques LACARRIERE: Chemin faisant

 

Dany LAFERRIERE: Le Charme des après-midi sans fin


Pär LAGERKVIST: La Terre Sainte


David LODGE: L'Auteur! L'Auteur!

 

Erika MANN: Quand les lumières s'éteignent

 

MARIVAUX: Le Triomphe de l'amour

 

MARIVAUX: La Méprise

 

MARIVAUX: L'Épreuve

 

Colum McCANN: Les Saisons de la nuit


Pierre MICHON: Rimbaud le fils


Pierre MICHON: Les Onze

MOLIERE: La Jalousie du Barbouillé

MOLIERE: Le Médecin volant

MOLIERE: L'Etourdi, ou les contre-temps

Antonio Munoz Molina: Fenêtres de Manhattan

 

MO YAN: Les treize pas


Alfred de MUSSET: Lorenzaccio

Alfred de MUSSET: Histoire d'un merle blanc

Bernard NOËL: Le Château de Cène

Joyce Carol OATES: Nous étions les Mulvaney

 

George ORWELL: La Ferme des animaux


Cynthia OZICK: Un Monde vacillant

Cynthia OZICK: Le Messie de Stockholm

Cynthia OZICK: Le Châle

 

Andrew PAYNE: Synopsis

 

Alexandre POUCHKINE: La Dame de Pique


Ann RADCLIFFE: Les Mystères d'Udolphe

 

Yves RAVEY: Enlèvement avec rançon

 

Henry RIDER HAGGARD: Les Mines du roi Salomon


Charles ROBINSON: Génie du proxénétisme

 

Jean-Jacques ROUSSEAU: Narcisse, ou l'Amant de lui-même

 

Ferdinand von SAAR: Le Château de Kostenitz

 

George SAND: Un hiver à Majorque


Patrice SALSA: La Signora Wilson

George SAND: Consuelo

George SAND: La Comtesse de Rudolstadt

 

George SAND: Les Dames vertes

George SAND: Nanon

 

George SAND: Teverino


Ferdinand von SCHIRACH: Crimes

 

Walter SCOTT: Rob-Roy

 

Tom SHARPE: Wilt 1

 

Hjalmar SÖDERBERG: Docteur Glas

 

Hjalmar SÖDERBERG: Le Jeu sérieux

 

John STEINBECK: En un combat douteux...

 

August STRINDBERG: Mademoiselle Julie

 

August STRINDBERG: Pâques

 

Léon TOLSTOI: Les Cosaques

 

Ivan Tourguéniev: Premier amour

 

Anthony TROLLOPE: Miss Mackenzie

 

Jules VERNE: Le Pilote du Danube

 

Jules VERNE: Vingt mille lieues sous les mers


Elizabeth VON ARNIM: Christopher et Colombus

Elizabeth VON ARNIM: Avril enchanté

Elizabeth VON ARNIM: Vera

 

Virginia WOOLF: L'Art du roman


Virginia WOOLF: Nuit et Jour


Juli ZEH: La Fille sans qualités

 

Juli ZEH: Corpus delicti


Emile ZOLA: La Fortune des Rougon

Emile ZOLA: La Curée

Emile ZOLA: Le Ventre de Paris

Emile ZOLA: La Conquête de Plassans

Emile ZOLA: La Faute de l'abbé Mouret


Emile ZOLA: Son Excellence Eugène Rougon

 

Emile ZOLA: L'Assommoir

 

Emile ZOLA: Une page d'amour

 

Emile ZOLA: Nana

 

Emile ZOLA: Pot-Bouille

 

Emile ZOLA: Au bonheur des Dames

 

Emile ZOLA: La Joie de vivre

 

Emile ZOLA: Germinal

 

Emile ZOLA: LŒuvre


Emile ZOLA: L'Argent

 

Emile ZOLA: Angeline ou La maison hantée

SF et polars
















Correspondance



Essais


Philosophie
 




Catalogues d'expositions


Julius Bissier - Der metaphysische Maler / Pittore del metafisico

Philips Wouwerman 1619-1668


Guides





Livres de cuisines


Ticino con amore



BD

 

CECIL et BRUNSCHWIG: Holmes - Livre I: L'Adieu à Baker Street

 

Gary Spencer MILLIDGE: Strangehaven (BD)

 

Gary Spencer MILLIDGE: Strangehaven (vol.2) - Confrérie (BD)

 

Gary Spencer MILLIDGE: Strangehaven (vol.3) - Complots (BD)


Communautés

*

Ma bibliothèque sur Babelio

 

Le club des rats de biblio-net

 

Library Thing

Créer un Blog

Recherche

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés